Un post par Jungle Ju : Gossip Girl, c’est la fin

Malgré tout ce que j’ai pu en dire, tout s’est perdu, la fin du monde a eu lieu, mon blog est HS et Gossip Girl m’a et s’est définitivement achevé.

 

Remercions donc la propriétaire de ce blog de m’héberger provisoirement.

 

J’avais promis un résumé des épisodes qui restaient, c’était parler de Revenge, tellement mieux, tellement tout, avec toujours des riches inamovibles (et une vraie méchante brune qui fait tellement bien les expressions du visage. Madeleine, à chaque fois, j’ai peur que ton botox explose et que tu arraches ton masque d’humaine comme Diana dans le V de la grande époque), des disputes et des menaces sur des tons glacés, et des pauvres qui fricotent avec des riches, mais qui restent toujours pauvres (et aussi les victimes des riches) (Eric, tu n’as rien appris de ton passage dans Gossip Girl) (car c’est là qu’Eric s’était caché, dans le rôle de Declan le pauvre amoureux de Charlotte la riche) (Je savais bien que cette histoire de Congo était une blague).

Revenge, c’est donc Gossip Girl sans les adolescents, les intrigues amoureuses en boucles et l’inexpressivité de ses acteurs masculins, c’est donc comment dire ?

 

Mieux.

 

(et pour mémoire, j’en suis là : Nolan Ross (plutôt première saison) > Daniel Grayson > Jack Porter mais sans la tête > Nolan Ross 2ème saison) (J’ai toujours eu un petit faible pour les rouquins)

 

Je me devais néanmoins de finir Gossip Girl, parce que. C’est Gossip Girl, quoi.

 

– Alors déjà, Bart Bass, c’est le méchant. Puisque ni son fils ni Blair ne lèvent le petit doigt quand il tombe du haut d’un building, et que visiblement, ils ne portent à aucun moment sa mort sur la conscience. Ils se contentent de s’enfuir dans un B&B dans le New Jersey, et s’inquiètent parce qu’on va peut-être leur demander s’ils ont pas quelque chose à voir avec la mort du papa, mais pas trop.

 

Dan, qui a visiblement continué son travail de sape de la bourgeoisie de l’Upper East Side, s’apprête à rendre son texte final de sa série où il balance. Serena a du mal prendre le chapitre qui lui est consacré, parce qu’au début de l’épisode, elle est pas très contente, mais Dan lui donne son texte, et revenue dans son avion, elle hésite.

 

Nate se dit que non, c’est décidément trop bête, il faut qu’il retrouve Gossip girl pour sauver son journal, alors sa petite amie découpe des cartons et les disperse partout sur la table de billard pour arriver à des conclusions du style « Elle doit avoir votre âge ».

 

Jack, l’oncle de Chuck, (et son pire ennemi à une époque mais je crois qu’ils se sont rabibochés) (et puis à un moment je crois qu’on a cru que c’était son père mais en fait non), je ne sais plus, et devenu la famille préférée de Chuck et Blair (d’ailleurs je crois qu’il avait fait un remake de proposition indécente à Blair aussi). Il a donc une idée de génie : si Cluck et Blair se marient, Blair n’aura pas à témoigner dans l’affaire du meurtre de papa Bass.

Ca ne vous rappelle rien ? Oui, comme papa Grayson et Victoria dans Revenge, je pense que les scénaristes de Hollywood mangent ensemble à la cantine, ou alors qu’ils fréquentent les mêmes forums de discussions pour auteur en manque d’idées.

 

Dan et Serena discutent toujours, le mystère est insoutenable.

 

– Le mariage dans le B&B est finalement repoussé, parce que Jack, bien qu’étant la famille préférée de Chuck, ne suffit pas, il faut toute la clique.

 

– Cut sur un escadron d’Upper East Sider en ordre de marche vers le Met, commentaire de filles en kilts sur leurs passage « Quel pourcentage de chance qu’ils aillent visiter l’expo du mois? » . Aucune, évidemment.

 

– Car évidemment, c’est là que Blair doit se marier pour respecter sa série, elle a donc organisée un mariage surprise (voir également Liz et Jenna dans 30 rock) (avec le mariage de Barney et de Robin, ca nous fait beaucoup de mariages cette année) (vous aurez également remarqué qu’un personnage de New Girl sort avec une strip teaseuse comme Barney) (Forum des auteurs en panne, je vous dis).

 

Nate a cette phrase formidable a un moment qui doit être à peu près « as usual, i’m not in the loop », peut-être un commencement d’explication au fiasco de ton journal, dude.

 

– Bon, donc, Blair et Chuck ont trouvé en deux heures une robe moche et le costume associé grâce à leurs relations dans le milieu, Georgina court derrière et manque de se casser la gueule dans les escaliers avec ses talons (et j’ai aimé ce moment, Georgina méta est mon personnage préféré), Dan n’est pas content parce que Blair explique à Serena qu’il ne sera jamais de leur monde (l’immobilisme, la non promotion des classes populaires, le vrai moteur de la série) (sauf que la c’est la dernière saison, Dan a arrêté d’être sympa, par exemple)

 

– Bon, Blair et Chuck se marient, avec tous leurs amis, leurs domestiques et même d’autres (tout le monde se contrefiche que ce soient les funérailles de papa Bass en même temps, sauf Lily qui en profite pour tomber dans les bras du frère de Jack Donaghy et Ivy qui avait un plan quelconque qui a foiré comme d’habitude, car c’est une pauvre)( j’avais pourtant confiance en elle).

 

Une fois le mariage passé, tout le monde se retrouve pour un petit apéro, et là : le scoop du siècle (qui aurait vraiment été un scoop si Tumblr était un peu plus discret) :

 

En fait Gossip girl, c’était pas Kristen Bell, c’était Dan Humphrey.

 

(Je pense qu’un revisionnage de l’ensemble de la série à la lumière de ce fait s’impose).

 

Pourquoi ? Mais Pourquoi ? Apparemment pour se la jouer Francis Scott Fitzgerald pour faire partie du monde des riches, genre Gatsby le magnifique, quoi.

 

Mais le vrai clou du spectacle, c’est quand même qu’en apprenant cette nouvelle, tous ses potes relèvent un sourcil, mais se disent finalement « Oh, c’est pas très grave, tu nous as juste pourri la vie depuis six ans, tu as condamné à l’exil social et physique ta meilleure pote et ta frangine, mais en fait, on te pardonne ». Voilà.

 

Entrée de Rufus, tel un Deus ex Machina ou un cheveu sur la soupe (ou juste comme un type qui a reçu comme tout le monde l’alerte Gossip girl sur son portable, mais qui a du faire le chemin depuis Brooklyn pour venir en parler), Rufus donc pas très content et par ailleurs vêtu de nouveau d’un anorak (on sent qu’il est clairement repassé dans le clan des pauvres), une entrée donc totalement à propos pour demander des explications à son fils. (Sur l’échelle du charisme, je mets Nate et Rufus à égalité. Au niveau Zéro).

 

– Finalement, Rufus n’est pas fâché, car Jenny avait besoin d’une bonne leçon, personne ne parle plus de Vanessa qui est prisonnière dans les années 60 (au vu de son appartement), et tout se termine dans les rires et dans les « Ooooh! Noooon! Je pensais que c’était toi Gossip Girl !!! », et clap de FIN.

 

– Le meilleur de l’épisode étant quand même l’épisode, où on apprend que Nate, vous savez, le type jamais au courant de rien, va devenir maire de New York, que Chuck et Blair on eu un fils qui a l’air un peu bête le pauvre, et que finalement Dan va se marier avec Serana, que Rufus et Lily sont de nouveau ensemble, que Ivy et Charlie sont devenues des stars du théâtre, que Jenny est revenue et qu’elle a l’air à peu près propre, mais que Vanessa, elle, a définitivement disparue.

 

Voilà, Gossip Girl s’est donc donné comme thème principal l’outsider, l’étranger qui pénètre dans un autre milieu alors que la série a posé comme principe de base l’immobilisme et la non-perméabilité des classes comme thèmes de base. Mais tout est bien qui finit bien, c’est-à-dire comme on l’a promis à la saison 1.

 

            Voilà, la prochaine fois on parlera de Revenge, plutôt, ici ou ailleurs, qui sait ce que 2013 nous réservera.

 

Bisous.

Advertisements

About lechatsansqueue

Je suis couchée dans un plaid Bariolé Comme ma vie Et ma vie ne me tient pas plus chaud que ce châle Écossais Et l’Europe tout entière aperçue au coupe-vent d’un express à toute vapeur N’est pas plus riche que ma vie

3 comments

  1. ah mais non, Rufus et Lily sont pas re ensemble. Lily est définitivement avec le frère Baldwin et Rufus et ses LUNETTES sont avec une chanteuse des 90s à lunettes dont j’ai oublié le nom (après googling, Lisa Loeb)

  2. Pingback: mes séries du moment: filles sans le sou et curés en devenir | The Stage Door

  3. ton post est just hilarant… )

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: